fbpx

La perfection, un défaut ?

Un de mes gros défauts c’est d’avoir voulu être parfaite. Dès l’enfance on nous déverse des images, des photos, des vidéos et inconsciemment, cela résulte à une autoflagellation mentale comme par exemple : pourquoi tu ne comprends pas ? t’es pas assez bien!!, tu es trop ceci, pas assez cela et puis cette quête de perfection t’envahie, te martèle, que dis-je t’harcèle à un point que tu te fais mal et attends que cette perfection se manifeste chez autrui. Mais oh là 😲on se calme!!

Je devenais misérable, exécrable, je me détestais et n’ en voulais qu’à moi-même. Cette quête utopique se transformait en une chasse à l’impossible, derrière ce miroir, la perfection se métamorphosait en un gros défaut néfaste, antonyme de mon être, alors je me suis dit c’est quoi la perfection? . Si je t’en parle c’est parce que j’ai fini par comprendre et en prendre conscience. Seulement à une certaine époque, personne ne m’ en avait parlé, c’est pourquoi je te partage mon expérience.

Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais

Salvador Dali

Pourquoi j’ai voulu être « parfaite »

En ce qui me concerne, je voulais être aimée, acceptée. Aussi montrer l’exemple guider, aider, et me faire respecter. Alors pendant ma croissance je réprimais certaines pensées style ouvrir ma bouche, donner mon avis. J’avais enfermé « la vrai moi » (mais pas à 100% ). L’environnement du paraître me déplaisait (je ne l’aimais pas), devoir montrer que l’on se tient bien, que l’on travaille bien (j’étais pas Einstein). Tout cela a des retombées quand tu deviens  » un Grand Enfant« . Oui, j’ai voulu être parfaite à ma façon et donc je n’étais jamais satisfaite …. Et puis un jour, j’ai compris que ce que j’ai fait et accomplit jusqu’à présent était parfait car ces actes ou projets ont toujours été exécuté du mieux que j’ai pu avec bienveillance. Comme dit notre Léonard dans la globalité c’est BIEN et c’est ça la perfection ….

Et toi, es-tu injuste envers toi-même? T’arrive-t-il de ne pas vouloir commencer un projet ou une tâche de peur d’échouer? Es-ce qu’on t’appelle Mr ou Mme Parfaite? Eh bien si c’est le cas, c’est que ta quête de perfection s’est transformée en un gros défaut!! Bienvenu au club !!! Aller à la chasse d’une chimère est un échec voué d’avance. « Celui qui veut voir l’arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie »

Le fait de lire cet article montre que tu es prêt (e) à vouloir en prendre conscience. Félicitations !! T’imagines-tu vivre dans un monde entouré de gens parfaits, excellents dans tout les domaines ? My Gosh ce serait tellement Boring (ennuyeux)😱😱!!eh là tu aboutirais à la question existentielle : qu’es-ce que je fous là ?

Etre parfaite, un défaut ?
La perfection peut-être un défaut

Qu’est-ce que le syndrome de la « Bree Van de Kamp » (desperate housewives ou celle ou celui tiré à 4 épingles)

 la quête de la perfection t’empêche d’apprécier les choses que tu faits. La perfection est simplement une construction mentale que nous nous faisons, qui est établit par notre environnement mais également par notre vécu, et tout ces facteurs forment une image (ou un idéal) que tu établiras comme the perfection. Par conséquent, chacun a une vision propre de la perfection sachant qu’il y a une multitude de combinaisons possible !!!!!

Alors comment en est-on arrivé là ? D’après des spécialistes, cette tendance se développe pendant l’enfance. Les pressions familiales, personnelles, sociales, médiatiques, et les modèles irréalistes constituent une puissante influence qui pousse certaines personnes à se tourmenter, à se culpabiliser et à se surmener toute leur vie. Tu sais “ Le perfectionnisme n’est pas une maladie ; tu ne l’as pas attrapé. Le perfectionnisme n’est pas héréditaire ; tu n’es pas né(e) avec.

Le syndrome Bree Van de Kamp

Je l’ai nommé ainsi car on cherche à vivre un quotidien lisse, clair et parfait, peu importe ce que tu fais, tant que tu n’es pas jugé(e), critiqué(e). Le principale c’est que tu as comblé(e) ton estime. Du coup, tu te mêles les pinceaux et souvent sans t’en apercevoir, cette quête de perfection donne naissance à une intoxication mentale une perfection nocive.

Le perfectionniste, cependant, n’éprouve pas ce genre de satisfaction. Il possède une vision complètement déformée de la réussite. Selon des spécialistes, le perfectionnisme se caractérise par “ des objectifs inaccessibles (c’est-à-dire la perfection) et une insatisfaction perpétuelle, quels que soient les résultats ” ex : transformer du plomb en or ou bien je m’appelle Nicolas Flamel😁😁 . Dès lors, la récurrence d’échecs te pousses dans un stress profond dans lequel tu commences à inscrire mentalement « t’es qu’un nul ”. Eh bien là, c’est le pompon tu tombes dans l’excès où tout doit être parfait.

Des recherches ont montré que les perfectionnistes étaient allergiques aux risques, une attitude empêchant l’innovation et la créativité. Par conséquent tu mesures tout les angles avant de t’aventurer dans une entreprise si il y a une once de défaites. L’ échec est pour toi ta hantise :  » je suis ton pire cauchemar ah ah ah »😝😝

Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail

Léonard de Vinci

Quelle qu’en soit la cause, le besoin constant d’être parfait risque de te gâcher ta vie. Check ci-dessous les symptômes .

Les signes

  • Ne pas s’engager si tout n’est pas environner à la perfection.
  • Avoir peur d’échouer c’est la hantise du perfectionniste du coup il ne le fait pas. Il ne supporte pas l’échec.
  • Tu es toujours insatisfait de ce que tu as accompli.
  • Tu ne supportes pas de montrer tes faiblesses même à toi!! conséquence tu n’entreprends rien de nouveau. C’est la procrastination.
  • Tu n’aimes pas te faire critiquer car c’est encore un signe de faiblesse, on touche à ton talon d’Achilles et là tu pars dans les extrêmes « c’est bon c’est pas fait pour moi »

Le perfectionnisme est lié à la peur de l’échec, ce qui se traduit par de d’auto-flagellation. Des recherches ont montré que le perfectionnisme pratiqué en fonction d’autrui (tu vis en fonction de l’approbation des autres est lié à une tendance à reporter les tâches à plus tard (Etude menée par des chercheurs de l’université de York ) .

Les solutions :

le lâcher prise

La personne rigoureuse reconnaît ses forces et ses faiblesses, elle sait qu’elle est humaine. Notre société a tendance à récompenser le perfectionniste pour sa volonté de se fixer des objectifs élevés et sa motivation à les atteindre. Et le perfectionniste est  souvent très performants — mais le prix à payer est souvent la morosité, la tristesse et d’insatisfaction chroniques. Cool man💖💖

L’ acceptation

S’accepter en omettant le regard des autres : « it’s my way or the highway« . Les émotions font parties intégrante de la vie, elles sont un signe de notre humanité. Le fait de nous forcer à être parfait nous fait souffrir. Tu ne peux éviter ton Bad Mood donc, apprivoise ce défaut, transforme le en une force. Sublime là, afin de la dépasser. Parce que cette perfection, mirage de tes yeux est en vérité, une qualité néfaste qui deviendra une qualité dès lors que tu auras accepter que tout n’est pas parfait et que toi aussi tu commets des erreurs car tu es humain(e).

L’ authenticité

La solution c’est l’authenticité 😊. Vivre avec toi-même, t’accepter telle que tu es, Si tu ne réussis pas tout c’est OK. Tu sais regardes la terre, la lune, les océans. Ils sont là, bien avant nous. N’as-tu jamais constaté que la lune est jonchée de cratères ? mais elle luit depuis des décennies c’est ce qui la rend parfaite et l’ Océan tellement salé que tu ne peux boire de son eau et pourtant lui aussi parfait, la terre qui n’est pas si ronde, vue de l’espace est parfaite elle aussi. Tout ça pour te dire que nous sommes parfaits grâce à nos ombres c’est cette imperfection dans cette quête de perfection qui nous rend unique et parfait. Moi je suis complexe mais pas compliquée. J’ai des défauts et je m’en accommode bien car j’ai appris avec l’expérience à les apprivoiser et à les doser. Toi aussi tu peux le faire 💗

Cultive ton jardin

  • Cultive tes valeurs, tes convictions, la tolérance. Soit indulgent envers toi-même ce que je dis à mes enfants qui sont grands dans chaque adversité il y a toujours une lumière qui te forge, qui te grandit et t’apporte la sagesse😊😊😊.
  • Demandes toi pourquoi tu cherches la perfection
  • Élimine les « je dois… »
  • Change ta façon de penser : ne te morfonds pas sur tes défauts le fait que tu ne peux pas soulever la montagne d’à côté mais sur le fait que oui tu sais réparer chanter n’importe quoi oui tu toi c’est toi et tu le vaut bien.
  • Arrête de te comparer: la comparaison est un voleur de bonheur.
  • Remercie-toi : oui, pour tout ce que tu es et non pour ce que tu n’es pas car je pars du principe qu’on est sur terre pour quelque chose, petite soit elle nous avons chacun notre légende personnelle. Tu es l’acteur(rice) de ta vie et non celui (elle) d’autrui ok dokey!!

Rien n’est définitive sauf la muerte.

N’oublies pas que le défaut positif fonctionne lorsqu’il a un impact positive tandis que le défaut négative à des retombées néfastes.

Tu trouveras ci-dessous quelques suggestions, si ça peut t’aider : Je crois en toi, j’ai pu le faire 😘😘Dosons et acceptons ce défaut pas si parfait que ça😊. Le lâcher prise est le meilleur moyen pour apprendre à t’aimer et à t’accepter. Le livre qui m’a particulièrement touché s’intitule « Imparfait, libre et heureux ».

See you later Alligator…..Article rédigé avec bienveillance
signature

Inscris toi pour ne rien manquer!

Inscris ton email pour recevoir les nouvelles et les mises à jour de l'article!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires
  • Melanie
    novembre 30, 2019

    Salut Mina,
    J’adore ta façon de voir les choses et de la aborder dans ce récit auto biographique.
    J’aimerai beaucoup en faire autant mais je manque manifestement de clairvoyance en te lisant.
    As tu fait un travail psychologique sur toi même, as tu consulté pour t’aider à y voir si clair ?
    Moi je suis encore loin de ça….😰😰😰

    • MINA
      novembre 30, 2019

      Bonjour Mélanie😊😊
      Bienvenue, sur Mina’s Mood, Pour répondre à ton commentaire, je n’ai consulté personne, le fait d’être passée par des années très dures, voir sombres (lorsque j’étais seule avec mes enfants) m’ont rendu plus forte. Mais le fait d’être accompagnée par la suite de personne qui me connaissaient bien et sont franches font que cela m’a aidé à faire une introspection. Mes enfants (mes deux aînés qui ont aujourd’hui 21 (mon fils) et 16 ans( ma fille) m’ont souvent rappelé que ce que je faisais était bien. La clef je te dirais, c’est d’être entourée de personnes bienveillantes, honnêtes en qui tu peux avoir confiance. Elles n’hésiteront pas à te dire ce qui est moins cool chez toi. Au fond, tu sais qui tu es. Tu dois être franche avec toi-même. de là, tu pourras commencer à panser tes blessures et transformer ces « défauts » en qualité. Je t’envoie de bonnes ondes😘😘 « ce qui ne tue pas, rend plus fort ».

      See you later Alligator,

      Mina

Le Jupon en tulle, un allié splendeur

Le Jupon en tulle, un allié splendeur

Par Publié sur
Mon manteau original mi-saison

Mon manteau original mi-saison

Par Publié sur
Râler, et alors! qu’est-ce ça fait?

Râler, et alors! qu’est-ce ça fait?

Par Publié sur
Mes collants fantaisie un win-win

Mes collants fantaisie un win-win

Par Publié sur

Télécharge ta plaquette de dépistage ci dessous


Précédent
Preston & Child : Les Sortilèges de la Cité Perdue
La perfection, un défaut ?